• Nous avons "inventé" un jeu pour les calculs d'aires, les élèves en ont trouvé le titre très poétique, le "Case-toi". J'avais proposé "le jeu du propriétaire" mais ça leur parlait moins.

    Il s'agit de prendre un quart de grande feuille à carreaux 5x5 (la première fois, prendre des carreaux plus grands) pour 2 élèves. Deux dés (à 6 ou 10 faces) sont nécessaires pour un couple de joueurs, plus deux feutres de couleurs différentes. L'élève qui commence lance les dés (4, 2), il dessine avec son feutre un rectangle de dimensions imposées par les dés (4 carreaux sur 2), et inscrit l'aire du rectangle à l'intérieur, ici 8. Chaque élève prend son tour, et dès qu'un élève est bloqué car il n'a plus la place pour dessiner son rectangle de 6 carreaux sur 5, le jeu se termine et on compte les aires. Celui qui a la plus grande surface colorée a gagné.

    Pour les élèves les plus en difficultés, je prends des dés à 6 faces, et des feuilles à très grands carreaux, plus une mini feuille de score qui permet de compter au fur et à mesure le score de chacun. On travaille l'addition et les tables de 1 à 6.

    Pour les CM2 à l'aise, je prends des dés à 10 faces, des feuilles 17cmx22 carreaux 5x5 et j'ajoute une "bombe" sur une case, la centième coloriée, la deux-centième, etc. Cette bombe diminue la surface totale du joueur de 15% à la fin. Et hop, on ajoute les pourcentages! Les élèves adorent compter au fur et à mesure les aires totales, le suspens les tue pour savoir qui coloriera la 100ème case.

    On pourrait aussi jouer sur une ardoise blanche type Velleda avec deux feutres de couleurs différentes, mais j'ai récupéré des anciens cahiers dont on recycle allègrement les pages inutilisées en "Case-toi". Les aires des rectangles n'ont plus aucun secret pour eux.


    3 commentaires
  • J'ai préparé une planche de jeu de type "jeu de l'oie" qui peut être remplie avec toutes sortes de choses, révisions, questions, petits problèmes, additions, multiplications, identification de fractions... Elle s'appelle "la belle étoile". Il est au format ODF, open office.

    Personnellement j'ai rempli les cases de multiplications et de divisions simples, et puis des pièges qui ont toujours un succès fou: recule de trois cases, récite la table de 3 en moins de 20 secondes, désigne un joueur qui passera son tour etc.


    3 commentaires
  • J"aime beaucoup les jeux de classe.

    Pour apprendre les multiplications, nous avons beaucoup de jeux, dont celui-ci:

    La multipli'course.

    Pour jouer à ce jeu, il faut deux séries de cartes sur lesquelles sont écrites des multiplications (mais cela peut se concevoir avec des additions également). On divise la classe en deux, et on aligne les élèves à 5 ou 6 mètres des deux tas de cartes. Au top départ, le premier élève de chaque file court à la pile de cartes, prend la première carte de la pile, annonce le problème et la réponse, puis jette la carte dans un panier situé à côté de la pile si la multiplication est correcte. Si le résultat est incorrect, il remet la carte en dessous de la pile. Ensuite, il revient toucher la main de l'élève suivant pour passer le relai. La première équipe qui n'a plus de carte a gagné


    6 commentaires
  • Calcul MentalVoici le magnifique livre que j'utilise en cette année scolaire 2011 - 2012 pour le calcul mental de mes CM1 CM2.

    Il s'agit du livre de René Despax, 32 préparations Calcul Mental, n°103du Manuel général Journal des professeurs, édition de 1964.

    Evidemment, je retape tout à l'ordinateur et je reformule en Euro... je change les prénoms pour éviter les "Lucette" et les "Yves".

    Il propose 32 semaines de 4 jours de travail sur 2 niveaux, les CM et la classe de transition. Je prends donc le niveau CM pour les CM1 et la classe de transition pour les CM2.

    Réunis ici dans le fichier calcul mental, nous avons les 12 premières semaines de travail. J'actualiserai au fur et à mesure de l'année.

    Je propose 5 calculs quotidiens et 3 petits problèmes. Cela prend un huitième de feuille A4 par jour à coller dans le cahier du jour, donc peu de photocopies. J'adapte en fonction des élèves, plus ou moins corsé, avec aide ou pas, avec calculatrice, reformulation, avec la maitresse... Une différenciation habituelle, donc.


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique